19 avril 2021
19 avril 2021

Conversation de cœur à cœur

Qu'est-ce que cela signifie d'avoir une conversation "de cœur à cœur" ? Pour beaucoup, cela fait référence à un sentiment de vérité et d'ouverture dans le dialogue avec l'autre ; une honnêteté brute souvent basée sur la foi ou la spiritualité de chacun.

par  Mary Gorski

email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

“Heart to Heart” (Cœur à Cœur) est le nom d’une nouvelle série d’interviews produite par l’équipe vidéo de la province des États-Unis ; l’équipe est composée principalement de membres de la communauté de formation du monastère du Sacré-Cœur.

Lancé en mars, le père Vien Nguyen, SCJ, a été le premier intervieweur de la série, invitant une variété d’invités – y compris des SCJ, des évêques et des laïcs experts dans leurs domaines à avoir des conversations “cœur à cœur” sur la foi, la spiritualité et les événements actuels.

Les vidéos durent généralement moins de 15 minutes et traitent de sujets tels que “L’Évangile de l’inclusion” avec l’évêque Joseph Perry de Chicago, le ministère de la “présence intentionnelle” avec le père Frank Wittouck, SCJ, la spiritualité avec le père John Czyzynski, SCJ (qui dit que “Dieu est fou de nous !”) et l’antisémitisme avec Bonnie Shafrin, directrice du Lux Center for Catholic-Jewish Studies au séminaire du Sacré-Cœur et l´école de théologie. Parmi les sujets à venir figurent le ministère interculturel et la foi islamique.

Nous avons choisi le titre “De cœur à cœur” dans l’espoir que les personnes que nous interviewons nous donneront des réponses honnêtes et profondes sur des questions liées à leur vocation, leur ministère et leur foi”, a déclaré le père Vien. “Grâce à ces dialogues, nos téléspectateurs pourront voir comment Dieu agit de manière mystérieuse et favorable dans toutes nos vies.” Les organisateurs espèrent que les histoires personnelles des invités toucheront le cœur des téléspectateurs.

« À un niveau élémentaire, le titre ´Cœur à Cœur´ a également du sens car il est l’expression de ce que nous sommes en tant que prêtres du Sacré-Cœur », poursuit le père Vien. “Ces vidéos sont un moyen non seulement de susciter des conversations, mais aussi de partager davantage sur notre communauté religieuse avec ceux qui pourraient ne pas nous connaître, en particulier les personnes qui discernent une vocation.”

Lorsqu’on lui a demandé quels étaient ses moments préférés dans les interviews, le P. Vien en a cité plusieurs.

“Dans mon entretien avec le père John Czyzynski, il a dit qu’il avait fait l’expérience de l’amour de Dieu, de l’image de Dieu chez ses parents”, a déclaré le père Vien. “Dans des entretiens ultérieurs, je vois la vérité de cette déclaration. Dieu travaille dans et à travers les gens.

“Bonnie Shafrin, directrice du Lux Center, a raconté qu’on l’avait traitée de ‘tueuse de Jésus’ alors qu’elle n’avait que six ans, et que les parents de ses amis ne permettaient pas à leurs enfants de jouer avec elle en raison de la foi juive de sa famille. Cela m’a brisé le cœur d’entendre cela.

“J’ai aimé la façon dont l’évêque Joseph Perry a fait le lien entre l’expérience afro-américaine de l’esclavage et l’expérience des Israélites de l’oppression en Égypte, et comment Dieu a été personnellement impliqué dans leur libération.”

Le père Vien dit qu’il a aimé interviewer des confrères SCJ, apprenant de première main des histoires à leur sujet qu’il n’avait jamais entendues auparavant, comme celle du père Frank Wittouck se balançant inopinément d’un hélicoptère, ou celle du père Jim Walters se faisant interpeller par un Amérindien alors qu’il parlait la langue Lakota.

Bien que ce soit son visage qui soit devant la caméra en ce moment, le père Vien souligne que les interviews sont un véritable travail d’équipe. “Il y a beaucoup de travail dans chacune des vidéos”, a-t-il déclaré. “Le simple fait de préparer la scène et de régler l’éclairage et le son prend du temps.” Et après cela vient un travail important devant l’ordinateur, le montage. “Je suis reconnaissant à notre équipe vidéo ; chacun contribue à la production des interviews.”

Les vidéos “Cœur à Cœur” sont disponibles sur la chaîne YouTube de la province américaine. Cliquez ici pour y accéder directement.


Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

Je consens au traitement de mes données personnelles