16 juin 2021
16 juin 2021

Il est temps de repartir avec enthousiasme

Il est temps de repartir avec enthousiasme
La visite canonique du Supérieur Général et du Conseiller P. Artur aux Dehoniens de l'Italie du Sud (ITM) s'est déroulée dans une atmosphère pascale du 3 au 26 mai 2021.
par  P. Daniele Canali, scj
email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

La visite a commencé par une rencontre du Supérieur général, le P. Carlos Luis Suárez Codorniú, et du P. Artur Sanecki avec la communauté dehonienne de la paroisse de l’Ascension (Quarticciolo) et a continué sa “peregrinatio” dans le centre et le sud de l’Italie, se terminant là où elle a commencé par une rencontre avec le Conseil provincial de l’IMT.

Voyager dans le sud de l’Italie est certainement attrayant… Naples et sa côte Amalfi, la mer Tyrrhénienne, le Stromboli et ses couchers de soleil, les Pouilles et leurs souvenirs de Frédéric, jusqu’à toucher l’ancienne Via Salaria, jusqu’à savourer l’atmosphère non seulement de la verte Ombrie, mais aussi l’aura franciscaine qui enveloppe encore Foligno…

Si nous voulons un bel itinéraire. Mais le Père Carlos Luis et le Père Artur étaient désireux de rencontrer les Frères et, pour leur bien, ils ont accepté l’invitation et ont rencontré les Frères, leur accordant attention, écoute, réponses et propositions lors des rencontres individuelles et communautaires.

A la fin de la visite, le Père Général a ramené la sérénité, la jovialité et la convivialité que j’avais remarquées sur les visages des frères au début de la visite et qui étaient encore présentes à sa fin.  Un peu de fatigue n’est pas à exclure.

Nous qui avons eu la joie de les accueillir au début et à la fin de la visite, permettez-nous, au nom de tous, de les remercier pour leur attention et leur affection pour notre Province religieuse. Il est maintenant temps de recommencer avec plus de force et d’enthousiasme, toujours avec l’aide du Seigneur.

La pandémie en cours, le fait de parler avec un masque et, dans certaines communautés, la présence de Covid ou de précautions auraient pu créer de l’anxiété, mais tout cela n’a pas créé d’anxiété chez eux.

 Merci!

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

Je consens au traitement de mes données personnelles