Anniversaire de l’élection du Père Carlos Luis Suárez Codorniù

Evénements » 20 juillet 2022
Anniversaire de l’élection du Père Carlos Luis Suárez Codorniù
Père Carlos Luis Suárez Codorniú. Onzième Supérieur général (20 juillet 2018). Il naquit le 2 septembre 1965 en Espagne. Il fit sa première profession le 29 septembre 1984 et fut ordonné le 14 septembre 1990. Il fut élu onzième Supérieur général de notre Congrégation le 20 juillet 2018.
email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Lettre programmatique 2018-2024,
Son chemin est notre chemin, Rome, le 31 mai 2019

Nous voulons renouveler notre gratitude pour notre condition de disciples. Tout en nous reconnaissant fragiles, nous avons à proclamer à chaque occasion et lieu que « son chemin est notre chemin » (Cst .12). Comment le faire sinon en contemplant et en vivant l’Évangile qui nous a été donné ? C’est ce que notre Fondateur a assumé : « [L’Évangile] c’est le livre qu’ils doivent sans cesse étudier, méditer et, pour ainsi dire, dévorer »[1].

Chez le P. Dehon, nous trouvons le témoignage cohérent d’une vie ouverte à l’Évangile : il l’a contemplé, l’a vécue et l’a partagée. La lectio continue de la Bonne Nouvelle, la proximité à l’Eucharistie et son attachement aux défis de son temps, ont marqué sa profonde vie spirituelle et son intense activité pastorale. En elle, nous reconnaissons l’empreinte d’« une authentique “culture eucharistique”. Une façon de penser et d’agir qui se résume en trois mots : communion, service, miséricorde »[2].

A la lumière du charisme que nous avons reçu et que nous partageons, nous voulons continuer à recevoir ce don dans l’obéissance attentive à la volonté de Dieu. Mais comme cela s’est produit dans le groupe des disciples, nous ne sommes pas exemptés de distractions, de conflits et d’arrogance. Comme eux, nous devons continuer à ajuster l’esprit, le cœur et le pied à l’enseignement de l’enseignant : « La qualité de notre vie religieuse et l’efficacité de notre apostolat dépendent, en grande partie, de notre effort constant d’adaptation et de renouvellement » (Cst. 104).

Le renouveau de notre être-disciple est également vérifié dans la proximité existentielle à tant de réalités humaines dans lesquelles il peut sembler qu’y investir la vie et ce que nous avons n’est que pure perte : « Nous sommes les disciples du Christ dont le cœur semble s’incliner davantage vers les classes infortunées, et qui embrasse avec une charité́ plus tendre les petits et les opprimés »[3].

Prière pour la Congrégation et ses supérieurs

Jésus, Bon Pasteur,
sanctifie notre famille religieuse,
consacrée à ton divin cœur.
Unie dans la charité,
forme un seul cœur et une seule âme.
Attire en elle les personnes généreuses,
disposées à faire de la vie
un don à toi et aux frères.

Donne à nos supérieurs
et à tous ceux qui ont l’autorité dans l’Eglise
ton esprit avec ses dons.
Qu’ils sachent tout conduire jusqu’au terme
avec prudence et bonté.

Bénis-nous, nos maisons
et nos œuvres.
Que l’abondance de ta grâce
sanctifie cette communauté
dans le service quotidien de ton règne
pour la joie et la gloire du Père. Amen.


[1] L. Dehon (1902), EXT 8035170/02.

[2] Pape François, Audience avec l’assemblée plénière du Comité pontifical pour l’organisation des Congrès eucharistiques, Rome 10.11.18.

[3] L. Dehon (1897), REV 8031040/6.

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

Je consens au traitement de mes données personnelles