Anniversaire en direct du Père Zezinho scj

Le 8 juin 2021, le père Zezinho scj, l'un des plus grands communicateurs de l'Église catholique brésilienne, fêtera son 80e anniversaire.


email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Pour célébrer les 80 ans du père Zezinho,  une émission a été organisée. Elle présentera au public des chants et des témoignages sur la vie et l’œuvre du père Zezinho et sera disponible de 18 à 22 heures sur la chaîne YouTube du père Zezinho ( avec 170 000 abonnés), sur TV Evangelizar et sur les stations de radio.

P. Zezinho scj sera présent, prêchant à la messe et s’entretenant ensuite avec un autre artiste de référence de la musique populaire : Renato Teixeira. Il accueillera des centaines d’invités qui participeront à la “petite fenêtre”, grâce aux possibilités ouvertes par la technologie (ZOOM). À cette occasion, le Mémorial en ligne P. Zezinho scj sera lancé avec l’ensemble de son œuvre consultable sur Internet, ainsi que de nombreux autres lancements surprises. La maison d’édition SCJ sera également officiellement lancée. Il s’agira de quatre heures de témoignages et de musique avec beaucoup de “paix inquiète”, de catéchèse et d’espoir. Le répertoire comprendra les principales chansons qui ont marqué la carrière du père Zezinho, telles que “Un certain Galiléen”, “Marie de Nazareth” et “Prière pour la famille”.

Information : https://conventinho.com.br 

Brève biographie 

José Fernandes de Oliveira, plus connu sous le nom de Père Zezinho, scj, est né le 8 mai 1941 à Machado, Minas Gerais; il est le sixième fils de Fernando et Valdevina. Alors qu’il n’avait que deux ans, sa famille a déménagé à Taubaté, São Paulo, plus précisément à Vila São Geraldo, où il était membre de la communauté Sagrado Coração de Jesus, à côté de ce que nous connaissons aujourd’hui comme Conventinho, des Pères Dehoniens. C’est là que sa vocation est née. À l’âge de onze ans, en 1953, il est entré au séminaire de Lavras, Minas Gerais. Il a poursuivi ses études pendant six ans au séminaire de Corupá, à Santa Catarina, où il a pu développer plusieurs de ses dons naturels, notamment la poésie. Dans le sud du Brésil, il fait son noviciat à Jaraguá do Sul, où il prononce ses vœux religieux le 2 février 1961. Il a étudié la philosophie dans la ville de Brusque (1961-1962) et la théologie aux États-Unis à Hales Corners, Milwaukee (1963-1966) pendant le Concile Vatican II. Il a été ordonné prêtre aux États-Unis le 21 septembre 1966, puis affecté à son premier travail pastoral au Sanctuaire de St-Jude à São Paulo à partir de 1967. Ce fut son laboratoire pastoral, notamment dans le domaine de la jeunesse et de la promotion des vocations. Il s’est rapidement distingué dans la communication et dans l’utilisation des moyens de communication les plus divers. Sa renommée s’est étendue. En 1969, il a enregistré l’une de ses homélies sur le LP : “O Cristo Inconstante”. La même année, il enregistre son premier disque compact pour les Paulines : “Canção da Amizade”. Puis vient son premier livre qui marque une époque : “Alicerce para um mundo novo” (1970). Il ne s’arrêterait jamais. Il y a eu des centaines de livres et des milliers de chansons qui ont changé la vie de nombreuses personnes. Ses spectacles d’évangélisation attirent des foules de plus en plus nombreuses. Il fut un promoteur enthousiaste des Conférences des évêques latino-américains (CELAM) de Medellin (1968) et de Puebla (1979), chantant en prose et en vers “l’option préférentielle pour les pauvres”. En 1980, il est affecté à la communauté Conventinho de Taubaté pour enseigner la communication dans ce qui est aujourd’hui la faculté Dehoniana. Il a formé de nombreuses générations de prêtres et d’évêques. Il a poursuivi son intense travail d’évangélisation à travers les médias, la radio, la télévision et plus tard l’Internet. Il a promu divers groupes musicaux. En 2012, il a été victime d’un accident vasculaire cérébral qui l’a éloigné de la route et l’a privé de sa capacité à chanter. Même là, il ne s’est pas arrêté. Il a découvert mille façons de se réinventer. Il a reçu le titre de docteur honoris causa par l’Université catholique pontificale du Paraná (PUCPR) en 2016, et en 2019 par le Centre universitaire salésien (UniSalesiano). À quatre-vingts ans, il est toujours plein de rêves, de plans et de projets. Lorsque quelqu’un lui a demandé comment il ne se décourageait pas face à tant de difficultés, il a répondu : “La rivière trouve toujours son chemin vers la mer”. Il est reconnu comme l’un des plus grands communicateurs et catéchistes de l’Église catholique brésilienne

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information