04 septembre 2020
04 sept. 2020

P. Italo Rocchi

P. Italo Rocchi
* 20.02.1950
† 04.09.2020

email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Père Italo Rocchi est né le 20 Février 1950 et avait 70 ans. Il a prononcé ses premiers vœux le 29 Septembre 1968 et a été ordonné prêtre le 14 Octobre 1978.

Quelques temps avant sa mort, il vivait en Pagliare (Italie). Il appartenait à la Province de ITM.

En tes mains je remets mon esprit. (Ps 30,6)


Extrait du salon funéraire

(P. Ciro Moschetta, supérieur provincial) – Cette Eglise du Coeur Immaculé de Marie a toujours été pour le P. Italo “le sanctuaire”, c’est-à-dire le lieu de la manifestation de Dieu. Depuis qu’il est enfant. Il a ressenti ici l’appel à connaître le Seigneur et l’invitation à le suivre dans la vie religieuse et dans le sacerdoce. Dans cette église, le père Italo fit sa profession perpétuelle, reçut les ordres mineurs et le diaconat. Il y a reçu l’ordination sacerdotale, se prosternant devant l’autel pour être revêtu du don de la grâce et pour être un ministre de Dieu. Dans cette messe exégétique, le Père Italo est aujourd’hui devant l’autel pour témoigner avec les faits que Dieu était son tout et a donné sa vie pour Lui. L’offrande de lui-même, consumée par le sacrifice du ministère et la souffrance de cette difficile maladie, s’unit aujourd’hui à celle du Christ.

Italo a toujours été attiré par le Coeur de Jésus. Il s’y référait généralement à la fin de ses écrits ou de ses messages, même sur son téléphone portable. Conformément au désir qu’il a exprimé pour sa messe d’exégèse, nous célébrons aujourd’hui la messe votive du Coeur Immaculé de Marie, en ce premier samedi du mois. Le père Italo a ouvert son cœur et est entré en dialogue avec Dieu, essayant de comprendre et d’accomplir sa volonté, luttant parfois comme nous tous.

Parfois, il apparaît aux autres comme trop fermé et introverti, comme s’il gardait jalousement cette intériorité, en mettant de côté tout formalisme. Il n’a jamais aimé les cérémonies et les discours de circonstance. Il a préféré garder le silence et se mettre de côté. Pour lui, il fallait immédiatement viser l’essentiel, “rester dans les affaires du Père”.

Nous, les confrères, nous nous souviendrons du Fr. Italo pour certains services importants qu’il a effectués dans notre province religieuse, selon sa sensibilité et sa préparation.

Tout d’abord, l’engagement de proclamer l’Evangile par les médias, en particulier par la radio CHRISTUS, pour faire passer le message chrétien dans les foyers, les familles et les cœurs des gens.

Puis le service de la jeunesse et de la pastorale professionnelle, pour lequel il s’était préparé dans ses études en obtenant une licence en sciences de l’éducation et en catéchèse. Ce furent ces années intenses et épuisantes, mais tout aussi belles et passionnantes, à tel point qu’aujourd’hui encore, nous vivons sur l’héritage qu’il nous a laissé.

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information