P. José Luis Segura Lacruz

P. José Luis Segura Lacruz

* 07.05.1927
† 12.11.2021
email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Père José Luis Segura Lacruz est né le 7 mai 1927 et avait 94 ans. Il a prononcé ses premiers vœux le 1 janvier 1948 et a été ordonné prêtre le 28 septembre 1952.

Quelques temps avant sa mort, il vivait en Mariara (Venezuela). Il appartenaità la Région de VEN.

 

Venite ad me, omnes qui laboratis, et onerati estis: et ego reficiam vos. (Mt 11,28)

 


 

Le 12 novembre, à 23 heures, notre cher Père José Luis Segura s’en est allé à la Maison du Père. Il était âgé de 94 ans.

“Pour moi, il est bon d’être avec Dieu” (Ps 72, 28). C’est la première citation écrite par le Père José Luis dans sa lettre intitulée “Lumières sur le chemin” qu’il m’a envoyé il y a plus d’un an. Dans cet écrit, qu’il qualifie de “truc de vieux”, il dit : « lorsque nous marchons avec les années derrière nous dans cette étape, que certains appellent poétiquement “le crépuscule de la vie”, d’autres, dans le monde des amateurs de sport et de vitesse, “la dernière ligne droite”, nous, croyants, disons que l’appel à entrer dans “la maison du Père” approche. »

Il poursuit : « Cette étape plus sereine et réfléchie m’a permis de découvrir et de savourer des textes de la Sainte Bible, de l’Office divin, des enseignements de Saints ou de personnes très proches de Dieu, que j’avais l’habitude de lire et de parcourir rapidement et superficiellement. J’ai noté dans un cahier les textes qui m’ont le plus ému, afin de pouvoir les revoir lentement. Ils ont été et sont pour moi des lumières sur le chemin de ma vie… » Il envoie cette lettre spécialement à tous les religieux qui sont dans leur troisième âge, en disant : « Vous avez tous vécu avec moi en Espagne ou au Venezuela et il est normal que je me souvienne davantage de vous.  Pourquoi je vous l’envoie ? Eh bien, parce que, comme le dit saint Jean Chrysostome dans une de ses homélies : “Se communiquer les choses spirituelles est un signe d’amour fraternel, de parenté intime et d’affection sincère.” »

D’autres livres que le Père José Luis nous a laissés sont “La bonté rencontre la bonté”, “Donner des fleurs”, “Les personnes importantes”, “Splendeur au crépuscule”, “Visite aux malades” et “Clé de l’humour”. Les cinq premiers racontent ses expériences pastorales avec les malades, les personnes âgées et d’autres personnes merveilleuses qu’il a rencontrées dans les paroisses qu’il a visité ; des personnes pauvres et humbles qui étaient un cadeau pour lui, des personnes importantes dont le regard captait la bonté de Dieu en elles. Ils nous aident à découvrir la beauté de l’apostolat des visites familiales auprès des personnes pauvres et humbles. Tous ses écrits portent l’empreinte de la simplicité de José Luis, le regard de foi d’une personne profondément en prière, nous faisant voir les personnes comme un don de Dieu.

Le P. José Luis Segura Lacruz est né le 7 mai 1927, à Novelda (Alicante), fils de Francisco Segura et María Lacruz. Il avait deux sœurs, Rosario et María, et un frère Francisco, tous décédés. Ángel Volcán, Supérieur de la communauté de Mariara où se trouvait José Luis, par WhatsApp a gardé le contact avec ses neveux et nièces à tout moment, surtout dans cette dernière période de sa maladie. José Luis a également communiqué avec eux par ce moyen. A vous tous, ma proximité et celle de tous les religieux.

Il a fait son noviciat à Vera de Bidasoa (Navarre) en 1946 et a fait sa première profession le 01 janvier 1948 dans la même ville. Sa profession perpétuelle a eu lieu à Salamanque le 1er janvier 1951.  Il a reçu le diaconat dans la même ville le 6 juillet 1952 et la prêtrise le 28 septembre 1952.

Il a étudié la théologie à Salamanque et a également obtenu une licence en sciences chimiques dans la même université civile de Salamanque.

En Espagne, il a travaillé dans différentes communautés : Salamanque (1953-1957), Puente la Reina (1958-1961), Madrid II (1962-1965), Puente la Reina (1965-1967), Novelda (1968-1972) et Madrid I (1973-1975). Il a été supérieur provincial de 1962 à 1965 et conseiller provincial de 1965 à 1968.  Il a également enseigné dans diverses écoles.

En 1976, il est arrivé au Venezuela et sa première affectation a été à Mariara (1976-1980). Il a ensuite travaillé dans les communautés de la paroisse de ” San Miguel Arcángel ” – Caracas I (1981-1984), Séminaire P. Dehon-Caracas II (1985), San Carlos (1986-1987), Valencia (1988-1991), Caracas I (1992-2007), Valencia (2008-2011), San Carlos (2012-2018) et Mariara (2019-202), communauté où il est décédé. Il a été supérieur régional de 1983 à 1986. Dans les communautés qu’il a traversées, il s’est consacré avant tout à la pastorale paroissiale, se consacrant avec grand soin à la pastorale des malades.

Je remercie la communauté de Mariara : vous tous, en distribuant des tâches diverses, avez su devenir des frères et proches du P. José Luis, sans le négliger à aucun moment, gestes pour lesquels le P. José Luis a été très apprécié.

Merci José Luis, tu laisses une belle empreinte sur la Province d’Espagne et la Région du Venezuela, dans la prière, la simplicité, la foi, la disponibilité, la gratitude et l’attention aux nécessiteux et aux malades.

Nous prions pour que la miséricorde du Seigneur l’atteigne et purifie ses faiblesses. Que Notre Dame et Saint Joseph intercèdent pour lui, à qui il était si dévoué.

Que brille sur lui la Lumière perpétuelle qu’il a annoncé et servi avec joie tout au long de sa vie.

Repose, mon frère, dans la paix du Cœur de Jésus et présente-nous devant Lui chaque jour.

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

Lisez la Politique de confidentialité et veuillez nous écrire à :