Bienheureuse Vierge Marie,
Médiatrice de Toutes Grâces8 Mai, Mémoire

Avec un cœur ouvert » 8 mai 2022
email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Élevée au ciel, elle n’a pas déposé cette fonction salvifique, mais elle continue, par son instante intercession, à nous obtenir des grâces. Dans sa charité maternelle, elle s’occupe jusqu’à ce qu’ils soient parvenus à la félicité de la patrie, des frères de son Fils qui sont encore des pèlerins et qui sont en butte aux dangers et aux épreuves. Aussi la bienheureuse Vierge est invoquée dans l’Église sous les titres d’avocate, d’auxiliatrice, d’aide et de médiatrice.

Dans cette mémoire, la dévotion du Père Dehon à Marie Très Sainte, telle qu’elle est exprimée dans le Directoire Spirituel, se poursuit : « Par sa vie de victime, ses sacrifices, ses douleurs, elle est devenue réparatrice et médiatrice entre Dieu et les hommes. Au milieu de ses souffrances indicibles, elle a adopté comme ses enfants toutes les âmes rachetées par la mort de son Fils, et ainsi elle a acquis un droit à leur amour, à leur reconnaissance, à leur fidélité, à leur attachement. Elle voudrait les remplir toutes de cet amour dont son très saint Cœur était embrasé. Elle voudrait les conduire toutes au Cœur de son Fils, le roi, l’amant et l’époux des cœurs purs… Elle cherche des cœurs compatissants, des cœurs qui consolent Notre-Seigneur par leur amour et leur fidélité. » (DSP 1919, 88)

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information