05 décembre 2022
05 déc. 2022

La visite du Supérieur Général aux Dehoniens de la province de RSA, une occasion d’unité et de gratitude

Du 30 octobre au 15 novembre, a eu lieu la visite du Supérieur Général aux Dehoniens de la République d'Afrique du Sud. En 2023 aura lieu la célébration de 100 ans de présence dehonienne: un chemin d'unité et de reconnaissance de la diversité culturelle

par  Chris Grzelak, scj

email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

La Province SCJ de la RSA a eu le privilège d’accueillir le Supérieur Général, le Père Carlos Luis Suárez Codorniú SCJ et le Conseiller Général, le Père Charles Aimé Koudjou SCJ du 30 octobre au 15 novembre 2022 qui sont venus en Afrique du Sud pour leur visite canonique.

La Province, qui a été formellement établie le 02 février 1995, fonctionne déjà depuis 27 ans. Le fait que, malgré ses défis et le manque de membres, l’entité ait progressé au fil des ans est un signe de la bénédiction de Dieu et de la pertinence des SCJ d’Afrique du Sud pour l’église locale et la société. Ces dernières années, la Province a organisé sa vie autour de trois centres : Aliwal North, Pietermaritzburg et Johannesburg et a consolidé les communautés SCJ existantes. Le Père Général et son Conseiller ont concentré leur visite sur ces communautés qui, dans une certaine mesure, restent “fragiles”, mais les SCJ qui y vivent ont décidé d’approfondir la qualité de la vie communautaire.

A Johannesburg, les visiteurs ont eu l’occasion de parler à plusieurs confrères et de participer à la liturgie de la paroisse de St Anthony (Randfontein), dirigée par le Père J. Mpiti, et de visiter les deux autres communautés ecclésiales associées. De là, le Père Général et le Conseiller se sont rendus à Pietermartizburg, à la Maison Internationale de Formation SCJ qui forme les jeunes scolastiques SCJ de toute l’Afrique et les envoie pour des études philosophico-théologiques à l’Institut Théologique St Joseph à Cedara (près de Pietermaritzburg). Le projet de formation est opérationnel depuis vingt ans déjà et reste un succès grâce à la générosité des bienfaiteurs allemands et au soutien financier de la Province d’Allemagne. Actuellement, dans le programme de formation, il y a 25 scolastiques d’Afrique et de Madagascar.

En plus de la présence des SCJ à Pietermaritzburg (archidiocèse de Durban), les SCJ sud-africains vivent et travaillent également à De Aar et Aliwal North, où ils sont principalement impliqués dans le ministère pastoral. A Aliwal Nord, le programme de pré-noviciat a été récemment établi (avec 5 pré-novices) dirigé par le Père N. Bambatha et il y a aussi une communauté de SCJ engagés dans le ministère pastoral dans la cathédrale d’Aliwal et la paroisse St Pius X (P. Surdel et Z. Tembo). L’un des dimanches, le Père Tembo (qui a été ordonné prêtre le 22 octobre de cette année) a célébré sa Messe d’action de grâce à la communauté de St Pius et nos visiteurs ont eu la chance d’y participer. Les invités se sont également rendus à De Aar pour rencontrer Mgr A. Musialek (évêque SCJ) et voir un projet caritatif “The Divine Marcy Centre”, géré par le diocèse, auquel les provinces américaines et allemandes ont également contribué financièrement. L’archevêque Z. Mpabani SCJ, évêque de Bloemfontein, était une autre personne avec laquelle les visiteurs ont passé du temps.

Pendant la visite canonique, la Province a tenu son élection prévue de la nouvelle administration provinciale pour les trois prochaines années et a choisi ses dirigeants : Le P. Surdel (Provincial) et les Pères J. Mpiti, A. Maslowski, Z. Tembo et K. Gabryel (Conseillers).

La visite du Supérieur Général, le P. Carlos et du Conseiller, le P. Charles, a été fraternelle, fructueuse, très appréciée et encourageante, surtout que la Province célébrera le centenaire (100 ans) de la présence des SCJ en Afrique du Sud en 2023. Avec les visiteurs, les SCJ sud-africains ont réalisé qu’il y a beaucoup de raisons d’être reconnaissants, en particulier pour la contribution historique des SCJ à la société et à l’église sud-africaines et pour l’avenir prometteur de l’entité qui connaît actuellement un afflux de vocations (5 pré-novices et 7 scolastiques). Avec la bénédiction de Dieu et le temps qui passe, le caractère de la Province changera inévitablement pour devenir plus africain, avec la jeune génération des SCJ africains ouverte à de nouveaux domaines d’engagement pastoral et à de nouveaux territoires de ministère spécialisé.

Néanmoins, la croissance en nombre exige toujours l’amélioration des relations interpersonnelles au sein de la Province, en particulier parce que ses membres viennent de milieux culturels nombreux et divers, ce qui appelle naturellement à une compréhension, une appréciation et une unité plus profondes et mutuelles. Ainsi, sur les bases posées et les contributions apportées par les missionnaires allemands, américains, polonais et indiens et par les confrères sud-africains, on peut espérer que le projet SCJ, lancé il y a cent ans, continuera à se développer. La visite a été considérée comme un succès et les SCJ d’Afrique du Sud en remercient Dieu.

Article disponible en:

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

Lisez la Politique de confidentialité et veuillez nous écrire à :