24 septembre 2020
24 sept. 2020

Les dehoniens du Cameroun à l’école de la gestion

Les dehoniens du Cameroun à l’école de la gestion
Les confrères économes et gestionnaires des œuvres de la province camerounaise se sont rassemblés autour de l’économe provincial et de son équipe pour une session de formation dans l’enceinte de la communauté du mont saint Jean à Bafoussam.
par  Igor Nguepi
email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Cette session avait pour but d’harmoniser le modèle de notre gestion et de fournir le matériel adéquat pour une meilleure gestion de nos biens. Il s’agissait notamment de l’appropriation du programme Banana. C’est un programme de comptabilité avec de multiples fonctionnalités et facile à utiliser. En outre, la session de formation s’est penché sur la question principale : Comment bien gérer les biens qui nous sont confiés, et surtout comment rendre compte de notre gestion. Six grands points ont articulé cette reflexion:

A la découverte de notre identité : le sens de notre appartenance

Développé en trois sous points fondamentaux : La conscience d’appartenir, le sentiment qui en découle de cette conscience et l’engagement qui la fonde. En effet, il a été question d’une invitation à se connaître comme individu (connaissance de soi), se connaître comme religieux et appartenant à une communauté dont on est aussi appelé à connaître et à aimer ; à s’ouvrir à l’appel de L’Esprit, à l’amour et à la communion fraternelle.

Les compétences de l’économe : que dit le Code du Droit Canonique ?

Encore appelé administrateur des biens, il est chargé de l’acquisition des biens et de leur aliénation. Il est surtout appelé à rendre compte de sa gestion. Il devra donc travailler en parfaite collaboration avec son supérieur. Sa compétence étant l’aptitude à assumer cette charge. Son champ d’action dépend du supérieur qui le nomme. Il est nommé pour une durée bien déterminée et ne doit être révoqué que pour une cause grave. Mais il peut être transféré ou affecté pour une autre mission.

Les compétences de l’économe : que disent les NAB ?

Les NAB (Normes sur l’administration des biens) ont pour objectifs et finalités de compléter et d’apporter des clarifications sur certaines normes de l’administration des biens, de fournir des éclaircis sur la gestion administrative des biens et des informations sur les biens, de définir les cadres et les limites du pouvoir de l’administrateur afin de facilité sa tâche.

La gestion du personnel

Ici, l’accent est mis sur la nécessité d’un personnel bien formé et qualifié. Aussi, il a été question (en rapport aux personnels qui sont nos proches collaborateurs) de la gestion des salaires, la gestion des congés, la gestion des avancements automatique d’échelon, les suppléments de la nuit, les allocations des congés et la durée des congés.

La gestion comptable

Il a été question ici de la nécessité de la comptabilité comme élément incontournable pouvant aider l’économe dans l’exercice de son ministère. Nous avons ainsi défini la comptabilité comme étant un outil de gestion permettant de traduire en écriture (ou langage comptable) les diverses opérations d’une structure (famille, communauté, entreprise, société, etc.).

La présentation du patrimoine et des projets provinciaux.

Ce point nous a permis de prendre acte des différents biens de la province. Dans cette rubrique, nous avons noté : les maisons, les terrains, le parc automobile, les groupes électrogènes, les banques, les caisses, les investissements, les projets à but lucratif et ceux à but non lucratif.

Cette rencontre de formation a permis à tous les participants de toucher du doigt les réalités de la province et ses nombreux défis en ce qui concerne les biens et leur gestion.

 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information