18 juin 2020
18 juin 2020

« M’aimes-tu ?» 

Servantes du Cœur de Jésus: Lettre pour la solennité du Sacré-Coeur de Jésus

par  Soeur Beny Gamallo SCJ, Supérieure Générale

email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Chères Soeurs, chers Amis et Bienfaiteurs, 

La question de Jésus ressuscité à Pierre au bord du lac de Galilée : « M’aimes-tu », appelle à la mémoire et à la reconnaissance. Ce n’est pas un reproche, mais plutôt l’invitation d’un amour humble, d’un amour vrai qui se fait mendiant de notre amour. Un amour qui se fait demande comme au puits de Jacob : « Donne-moi à boire » (Jn 4,7) ou à la Croix : « J’ai soif » (Jn 19,28). 

La solennité de la fête du Sacré-Coeur, nous invite, nous aussi, à la reconnaissance de la tendresse de Dieu pour les hommes. Mais c’est peut-être pour chacun d’entre nous l’occasion, en contemplant le Côté ouvert, d’entendre Jésus nous demander : « Toi, m’aimes-tu ? ». En effet, Saint Augustin en commentant ce passage du triple questionnement de Pierre, affirme : « En interrogeant Pierre, Jésus interrogeait également chacun de nous ». 

Cette triple question, tout comme pour Pierre, ne serait-elle pas une invitation pour nous à l’oblation en réponse à l’oblation unique du Fils obéissant au Père, livré pour nos péchés ? Ce « M’aimes-tu ? » ne nous rappelle-t-il pas les paroles entendues par Ste Marguerite-Marie : « Voici ce Coeur qui a tant aimé les hommes » ? L’amour ne force pas, il s’offre, il invite à la fidélité… 

C’est dans l’obéissance confiante de Pierre que la rencontre avec Jésus ressuscité va devenir possible. En effet, alors qu’il connaît son métier et qu’il a peiné toute la nuit pour rien, il jette les filets comme Jésus le lui avait demandé et c’est à ce moment-là que le miracle de la pêche se produit. C’est dans ce contexte-là, dans le dialogue avec le Ressuscité qu’il va confesser son amour qui le confirmera dans sa mission… 

En posant la question par trois fois, Jésus ressuscité permet à Pierre de faire l’expérience de l’amour vrai qui passe par le chemin de l’humilité et de le faire croître en l’amour du Sauveur. C’est alors que Pierre, à la question : « M’aimes-tu », va pouvoir répondre : « oui Seigneur, tu 

sais tout, tu sais bien que je t’aime ». Au coeur de cette confession d’amour, Pierre reçoit sa mission : « Pais mes brebis » car le fondement du service c’est la charité et l’union d’amour au Christ, humble Serviteur, le Sauveur du monde. 

Pierre, dans sa fragilité a renié Jésus, mais il a fait l’expérience d’être aimé et accueilli par l’amour de Celui qui, avant de souffrir sa Passion, s’était agenouillé pour lui laver les pieds…Comme pour Pierre, Jésus nous demande : Et toi, « m’aimes-tu ? » Et c’est aujourd’hui, dans ce contexte particulier marqué par la pandémie du Covid-19 qu’il nous faut l’entendre, car il attend de nous une réponse qui nous donnera d’accomplir notre mission, à travers nos fragilités. Tout en respectant la « distanciation », rendons-nous proches par une communion fraternelle qui témoigne que « Nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous et nous y avons cru. » (1Jn 4,16) 

L’amour et la réparation sont au coeur de notre charisme, ils sont inséparables et notre monde en a besoin. Dans la fidélité à ce charisme nous devons regarder autour de nous et entendre la souffrance de nos frères et soeurs en humanité qui touche le Coeur de notre Dieu. Comment allons-nous être témoins, en ce contexte, de la tendresse de Dieu pour les hommes ? Quel démarche, quelle initiative sommes-nous prêts à mettre en route dans nos communautés, en inter-communautés, dans nos familles en ce jour de la fête du Sacré-Coeur pour signifier nos liens de communion dans l’esprit d’amour et de réparation ? 

Avec ces paroles de notre Mère Fondatrice je souhaite à chacun une belle fête du Sacré-Coeur : « Aimer le Coeur de Jésus, le faire vivre et régner en nous et par là que son amour s’étende sur nos frères, nos soeurs et le monde entier » (C.17/1884) 

Qu’il vous comble de sa tendresse et vous bénisse. 

 

 

 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information