22 janvier 2021
22 janv. 2021

“Rechercher et à vivre la volonté du Maître”

P. Charles Aimé Koudjou, le nouveau conseiller général, commence sa mission au service du gouvernement général "prêt à travailler en équipe".

par  Clément Mahindo Ramazani, scj

email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Le 14 Octobre 2020 dernier, le Supérieur général père Carlos Luis Suarez Codorniù avait nommé un nouveau conseiller général en la personne du p. Charles Aimé Koudjou, en remplacement du p. Léopold Mfouakouet. «J’ai été appelé à Rome pour un travail d’équipe», a déclaré le nouveau conseiller, lors d’une interview peu après l’annonce de sa nomination.

À son arrivée à Rome le 12 janvier 2021, la Curie Générale a planifié la cérémonie de prise de fonction officielle de son poste comme conseiller général. Celle-ci a eu lieu lors de la messe communautaire du Samedi 16 janvier.

La dite cérémonie a commencé après la lecture de l’Évangile par le mot d’introduction du Supérieur général, suivi de la lecture, par le secrétaire général, du document officiel de la nomination, déjà signé et scellé. Le nouveau conseiller a fait alors sa promesse de prise de fonction en posant sa main sur le livre des Évangiles, lui tendu par le Supérieur général. Après cette promesse, s’en est suivi les accolades ; d’abord par le Supérieur général et après par les autres conseillers, un signe tangible de bienvenue dans l’équipe, évidemment en guise du travail d’équipe au sein de la Congrégation.

La célébration eucharistique s’est poursuivie, comme d’habitude, avec l’homélie, au cours de laquelle le Supérieur général s’est appesanti sur la première lecture qui mettait en exergue l’appel de Samuel (1 Sam 3,3b-10.19). Comme toujours, Dieu prend l’initiative de se révéler à l’homme. C’est un Dieu qui ne cesse de surprendre, qui est proche, qui a toujours quelque chose à dire, qui désire être écouté. C’est le Dieu pour qui se passionnera Samuel et sur lequel il s’appuiera tout au long de sa vie.

“Je vous souhaite deux choses: que votre sommeil à Rome soit comme celui de Samuel, c’est-à-dire bien dormir, et que vos paroles et vos actions nous aident à rechercher et à vivre la volonté du Maître”, a conclu le Supérieur général.

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

Je consens au traitement de mes données personnelles