22 juillet 2021
22 juil. 2021

Brother dehoninans aux Philiphines

Le Père Julius Dela Pena SCJ et le Diacre. Rb Dela Pena SCJ, les deux sont des frères originaires de Philiphines, le Père Julius Dela Pena SCJ parle de sa vocation, de sa vie et de ses rêves.

par  Tinu Thomas Padapurakkal

email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Par un beau jour de la saison des récoltes, dans un village de la périphérie des Philippines, deux élèves vendaient des glaces, le plus âgé portait la boîte de glaces et le plus jeune avait une cloche pour attirer l’attention des clients. Ils devaient marcher des kilomètres et des kilomètres pour aller vendre dans les villages voisins. Ensemble, ils formaient une équipe incroyable, raconte leur sœur Rene Dela Pena. Aujourd’hui, l’aîné, Julius Dela Pena, est prêtre dans la congrégation des prêtres du Sacré-Cœur et la cadette, Rb Dela Pena, est diacre dans la même congrégation.  Ils sont tous prêts à étancher la soif spirituelle des nécessiteux.

 La vocation pour vous

La vocation n’est pas seulement l’appel de Dieu seul mais c’est aussi la relation entre moi et lui.

 La vocation a jailli de

C’est mon père qui a semé les graines de ma vocation dans ma vie. Enfant, j’étais actif dans ma paroisse ; je me suis impliqué dans de nombreuses activités religieuses. Mais au départ, je voulais devenir médecin et j’ai ensuite abandonné ce désir par manque de soutien financier.

À la congrégation des prêtres du Sacré-Cœur

Au moment où j’ai rejoint le séminaire, je voulais être un prêtre diocésain, mais je devais payer beaucoup d’argent pour rejoindre le séminaire diocésain et ma famille n’était pas en mesure de le faire. Cela m’a guidé vers la congrégation des prêtres du Sacré-Cœur. Je crois que c’était le plan de Dieu pour ma vocation.

Sur la spiritualité du Sacré-Cœur

J’appartiens à la paroisse dédiée au Sacré-Cœur gérée par le diocèse. J’ai beaucoup entendu parler du Sacré-Cœur de Jésus depuis mon enfance. La spiritualité est imprimée dans mon cœur depuis mon enfance.

Sur l’inspiration du P. Dehon

J’ai le zèle de devenir missionnaire et ce zèle me vient du Père Dehon.

Sur les personnes qui vous ont inspiré

Je ne connaissais aucun Dehonien avant de rejoindre la congrégation ; jusqu’alors, certains de mes curés étaient une grande source d’inspiration. Après avoir rejoint la congrégation, ma liste s’est allongée de plus en plus. Le dévouement, l’engagement et le service inconditionnel qu’ils rendent aux gens sont une source d’inspiration.

Pourquoi voulez-vous être un Dehonien ?

Je voulais être missionnaire et par nature, la congrégation dehonienne est missionnaire. Donc, devenir un dehonien est attrayant pour moi.

Mais ce qui m’attire le plus dans le fait d’être un dehonien, c’est sa vie missionnaire vécue dans et par la communauté. L’esprit d’être prophète de l’amour et serviteur de la réconciliation n’est pas seulement devenu une devise, mais une ligne de vie de notre communion.

Avez-vous inspiré votre frère à devenir prêtre ?

Il voulait être policier, mais plus tard il a réalisé que c’était son appel à devenir prêtre. Nous avons tous les deux une relation très proche, je ne peux pas m’attribuer tout le mérite de sa vocation.

Comment voulez-vous contribuer à l’église des Philippines et à la congrégation ?

Je souhaite être professeur de théologie mais tout est à la disposition de la congrégation, je suis prêt à faire tout ce que la congrégation veut que je fasse. Ma première nomination est dans une paroisse de Manille, donc ma préoccupation immédiate est ma première nomination comme prêtre.

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

Je consens au traitement de mes données personnelles