21 janvier 2021
21 janv. 2021

C’est toujours Noël

C’est toujours Noël
La période de Noël est derrière nous. Les jeunes frères dehoniens en Inde ont construit une crèche COVID-19 : un symbole qui va au-delà de Noël.
par  Michael Augustine, scj
email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Pendant la période de Noël, nous avons construit une crèche spéciale : La Nativité Covide. Il symbolise la solidarité avec l’humanité souffrante. Elle représente aussi la Solitude avec la Multitude souffrante ! D’un point de vue positif, la crise des covidés cosmiques a eu trois conséquences positives, comme le montre cette crèche de Noë.

La proximité trans-personnelle :

La pandémie a rétabli la foi dans le Divin, la réalité surnaturelle et la confiance totale en Lui. On constate que les gens passent du temps avec le Seigneur dans la prière, indépendamment des religions, et qu’ils cherchent un nouvel espoir et surtout la fin immédiate de cette terrible réalité désastreuse.

La proximité interpersonnelle :

La pandémie nous a rappelé les valeurs fondamentales d’humanité, d’intégrité et de fraternité. De nombreuses mains secourables et des cœurs généreux se sont manifestés et apportent leur aide aux personnes désespérément démunies sur le plan humanitaire (en leur fournissant de la nourriture, des provisions, des soins de santé, l’hospitalité, etc.) ). La pandémie nous a réunis sur le plan émotionnel et nous a permis de ressentir des liens affectifs en tant qu’êtres humains. Aujourd’hui, nous sommes amenés à croire qu’aucune catastrophe naturelle ne peut diviser ou qu’aucune souffrance ne peut perturber l’esprit des êtres humains.

La proximité cosmique :

La réalité de la pandémie est la fureur de la nature due à l’exploitation qu’elle a subie au fil des ans par les soi-disant intendants (l’humanité dans son ensemble) et à leur incapacité à favoriser et à se procurer les ressources naturelles données pour le bien-être de l’humanité. Plus nous altérons la nature, plus la nature, à son tour, altère notre rythme normal. La pandémie nous a donné une conscience cosmique et une conscience écologique et nous permet de prendre soin de la Terre mère, “notre maison commune” (Pape François, Laudato Si) avec la dignité et le respect qu’elle mérite. Nous commençons à contempler le cosmos et à nous identifier à l’écologie, ce qui fait de nous tous des intendants inébranlables et non des vagabonds !

 

Que notre proximité, notre unicité et notre unicité brillent en cette sombre époque de distance, de désastre et de difficulté !

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information