04 mai 2021
04 mai 2021

Une pandémie touche les Dehoniens en Inde

© photo credit: Shubhangee Vyas

La deuxième vague du corona virus a gravement touché l'Inde et les Dehoniens en Inde ont été touchés. Brèves informations sur les personnes ouchées.

par  Tinu Thomas Padapurakkal

email email whatsapp whatsapp facebook twitter version imprimable

Le maître des novices du district de l’Inde, le père Christy Peter, a été retrouvé inconscient dans sa chambre, puis il a été confirmé qu’il était atteint du corona virus. Il est le 10ème membre du district à être confirmé comme porteur du virus et le nombre ne cesse de croitre.

Le Père Joseph Benarji, un jeune prêtre, a eu du mal à respirer pendant la nuit et a été emmené immédiatement à l’hôpital. Les vomissements ont aggravé la situation et provoqué une déshydratation. Il doit maintenant recevoir de l’oxygène supplémentaire, pour augmenter la quantité d’oxygène dans les poumons et le sang, l’injection d’antibiotique, appelé Remdesivir’ doit être servie. En raison de l’indisponibilité de l’antibiotique, le médicament est cher. Le père Benerji doit recevoir 6 de ces injections d’antibiotiques (deux par jour ou plus selon son état de santé). Parce que ses poumons sont touchés. Nous ne pouvons pas nous prononcer pendant sept jours sur son état de santé.

Le P. Rinu Jose, supérieur du district, 6 novices et 6 frères profès temporaires sont en auto-isolement. Leurs symptômes sont très évidents. Le nombre confirmé de cas de corona parmi les confrères est de plus de 10 (prêtres) et deux sont hospitalisés (le père Christy Peter se remet progressivement et le père Joseph Benerarji doit encore être hospitalisé). Plus de 15 membres ont été placés en quarantaine.

La deuxième vague du coronavirus en Inde a été menée par une augmentation du nombre de cas dans le Maharashtra (état). Quatre États du sud de l’Inde – Kerala, Karnataka, Tamil Nadu et Andhra Pradesh – ont complété la liste des cinq États les plus touchés au cours des trois derniers mois. Les dehoniens sont présents dans ces trois des quatre états du sud de l’Inde. Le nombre croissant de cas est menaçant dans le sud de l’Inde, mais jusqu’à présent la situation n’est pas pire qu’au Maharashtra et à Delhi, où les gens meurent faute d’oxygène et de médicaments.

Vatican news cite le rapport de Matters India et dit que ” L’Eglise catholique en Inde, qui comprend le rite latin ainsi que les églises catholiques de rite oriental Syro-Malabar et Syro-Malankara, est servie par plus de 30.000 prêtres, à la fois diocésains et religieux.  Les 14 personnes décédées au cours des trois derniers jours font partie des plus de 20 prêtres que l’Église a perdus à cause du virus au cours du mois dernier. Le nombre de religieuses décédées à cause du corona virus est de plus de 50 en Inde.

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

S'INSCRIRE

Suivez-nous
sur nos pages officielles

 - 

Inscrivez-vous
à notre bulletin d'information

Je consens au traitement de mes données personnelles